Page modifiée le : 25/08/2020

Karine Nezzar, architecte d'intérieur

L'Actualité LADD - Karine Nezzar, architecte d'intrieur
10/09/2019

Une sensibilité artistique, le goût du beau et la passion du travail de la main caractérisent le travail de Karine Nezzar. A la fois maître artisan dans les métiers d'art, professeur certifié de l'éducation nationale dans les métiers de l'ameublement et diplômée d'un master en marketing, Karine se définit aujourd'hui  comme une "révélatrice" de talents.

Ses inspirations

Elle puise son inspiration dans l'artisanat d'art, le travail de la matière et les styles du 18ème siècle. Fille de tapissière décoratrice, Karine a une affinité particulière pour les tissus d'ameublement, la création textile et l'art pictural du 18ème siècle. Dans son travail, elle aime mixer les lignes épurées des intérieurs contemporains, les objets issus de l'artisanat d'art ainsi que du mobilier 18ème, une chaise Louis XV par exemple. 

Les tendances à suivre 

La décoration est fortement influencée par le monde des réseaux sociaux. Après plusieurs années de sobriété, la couleur et l'image reprennent leurs droits. L'univers geek envahit les intérieurs. Pixels, Pac-Man, Tetris, Space Invaders deviennent des sources des sources d'inspiration pour les graphistes et designers. 

Son métier

La vision de son travail d'architecte d'intérieur est indissociable de la maîtrise technique. Chaque artisan est responsable de son intervention, mais en sa qualité de maître d"oeuvre l'architecte d'intérieur est le garant de la cohérence esthétique et fonctionnelle du projet qu'il initie. La difficulté de cette profession relève de la multiplicité des métiers que l'architecte d'intérieur est sensé maîtriser, associé au fait que l'exercice de ce métier n'est pas réglementé. Aujourd'hui, il est possible d'exercer en tant qu'architecte d'intérieur sans diplôme reconnu par le CFAI* ou l'UNAID**.

Après avoir enseigné son métier pendant 12 ans, Karine créée son entreprise en 2007. Avec l'ouverture du marché de la décoration, Karine prend conscience que de nombreux néophytes s'installent comme décorateurs et prétendent maîtriser les techniques de l'architecture d'intérieur. Sa volonté ? Professionnaliser le métier grâce à un concept de micro-franchise. 

La franchise LADD accompagne les néo-entrepreneurs dans le développement de leur activité. Le but est de les encadrer et de leur fournir les outils qui leur permettront de monter en compétences tout en conservant leur indépendance artistique. Chez LADD, chacun est riche de sa diversité. 

Son bon goût

La faute de goût pour un architecte d'intérieur selon Karine : ne pas se poser la question du pourquoi on a fait ses choix. L'architecte d'intérieur est un traducteur. Il est le garant de la cohérence du projet sous tous les aspects (fonctionnel, technique, artistique et économique). Son travail est de traduire les envies et les besoins de son client. Il se doit de créer un vrai concept. Une décoration d'intérieur se lit comme un tableau de maître. On y retrouve des rythmes, des gammes chromatiques et des sources d'inspiration. 

Le matériau préféré de Karine Nezzar ? Le parquet contrecollé.

Le parquet contrecollé est un parquet constitué de 2 ou 3 couches de bois différents, apportant chacune des propriétés qui lui sont propres. Le parement (la partie visible du parquet) est en bois noble et donne le même aspect esthétique que le parquet massif. Grâce à sa structure , réalisée avec des couches croisées de bois nerveux, comme l'épicéa ou le sapin, le bois noble, situé en partie supérieure, sera plus résistant à la déformation. Ce produit permet une grande diversité. Le parement est disponible en plusieurs essences , plusieurs épaisseurs, chacune disponible en plusieurs finitions (chêne blanchit, chêne teinté, chêne vitrifié).

Le choix de Karine

Un parement en chêne brossé de 5mm d'épaisseur pour faire apparaître les veinages du bois et une finition huilée pour conserver l'aspect authentique et mat du bois naturel. 

Les conseils de Karine

« Avec mon recul de professionnelle, le parquet contrecollé a un rapport qualité prix idéal. L'aspect esthétique et authentique du bois associé à la régularité sont appréciés par les personnes qui aiment les sols réguliers mais naturels. Quand on utilise du parquet contrecollé, il faut expliquer à son client que son usure, sa patine et ses griffures participent à la beauté de ce matériau. Ce n'est pas un stratifié. »

« Les industriels font des parquets contrecollés d'excellente qualité qui répondent également aux critères de prix des utilisateurs. On peut même trouver des contrecollés dont les couches qui constitues l'âme centrale au coeur de la lame sont réalisées en MDF. Cette caractéristique permet de réduire au maximum les coûts. On peut aussi se fournir chez les artisans du bois si on recherche des produits d'exceptions. Leurs savoir-faire permettent de réaliser des tailles de lames de plusieurs mètres et de maximiser les largeurs. »

« L'architecte d'intérieur doit faire preuve de pédagogie afin que le client ait conscience de la matière qu'il choisit. Expliquer quelques points techniques sur le matériau permet de le rassurer sur son choix. »

Le dernier mot de Karine

« Pour être créatif, il faut savoir prendre des risques, mais prendre des risques intelligents. A chaque fois que l'architecte utilise un nouveau matériau, il met sa crédibilité en jeu. Il est indispensable de se référer aux personnes qui ont déjà testé l'une ou l'autre matière afin de minimiser ces risques. Les arguments de vente ne suffisent pas toujours, l'idéal est de s'appuyer sur des références afin de se rassurer et de s'adresser à des fabricants qui garantissent un service après-vente et une expertise professionnelle. »

* Centre de Formation d'Apprentis Interprofessionnel Départemental

** Union Nationale des Architectes d'Intérieur, Designers